Articles

"Jenny et ses Sœurs, L'Intégrale" une poésie théâtrale engagée au service des femmes

Image
    Alors que Jenny des Corsaires finit de lire L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht, très impressionnée par la force du texte, il lui apparaît comme une évidence de répondre au dramaturge par une poésie nouvelle, théâtrale, engagée, dont la musique mettrait en scène notre XXI e siècle qui semble devenir plus que jamais le grand esclavagiste des temps modernes. Parler du monde, témoigner et entrer en résistance contre la sournoise exploitation de la femme au travail et contre le harcèlement moral subi par les travailleuses parce qu’au fond, celles-ci sont toujours rabaissées à leurs attributs féminins et sont souvent prises pour des idiotes. Comme le dit le chroniqueur, Éric Zemmour : "Les femmes n'incarnent pas le pouvoir. Le pouvoir doit rester dans les mains des hommes sinon il s'évapore. À partir du moment où il y a des secteurs où les femmes sont en majorité, il y a quelque chose qui se passe, le métier est déconsidéré. Il y a un rapport compliqué." ou bien &q

La main dans tes cheveux de Louise de Quatre-Vents ou la poésie de la maturité

Image
  Lire de la poésie, c'est une invitation à prendre son temps, à savoir savourer, en apesanteur, pour s'approcher au plus près de la subtilité de l'âme humaine. Dans "La main dans tes cheveux", Louise des Quatre-Vents appréhende l'insaisissable fragilité humaine. Ce recueil de poésie est un cri d'amour, un hymne du cœur, un angélus à la sagesse car il faut toute la foi en la vie et l'expérience d'un long chemin escarpé, mais parcouru sans aigreur, pour écrire ces 35 poèmes. En littérature, dire le "Je" d'une féminine vieillesse n'est pas de l'égocentrisme mais du courage, bien loin de toute la compromission ambiante. Ce livre est donc un cerf-volant, lâché dans la nébuleuse, que l'on suit avec espérance comme l'étoile du berger. 7.49 €    en version numérique, 13.80 €    en papier à la demande Acheter

Le Royaume de Bagbamore, tome 1 Le Feu de Sirenade

Image
  Adélaïde, une jeune paléontologue, passionnée par ses recherches et qui voue sa vie à sa carrière scientifique, habite à Babelwelch, capitale et perle du Royaume de Bagbamore. Cette cité, au pouvoir hypnotiseur, regorge de richesses technologiques très avancées se mêlant parfaitement au décor pittoresque historique, ce qui lui donne un charme irrésistible. Mais quelle bombe se cache derrière la perfection de façade de cette émancipation urbaine ?   Ce premier tome du Royaume de Bagbamore est un roman satirique d'anticipation qui propose une formidable réflexion sur le concept de la mégapole qui accouche, bien malgré elle, d'une monstruosité larvée, dont il faut toujours se méfier. Un roman visionnaire, onirique, fantasmagorique qui est une transposition de notre société absurde, chaotique, dominée par la violence, où les femmes, la langue et la littérature sont menacées. Tout en étant empreinte de poésie, l'écriture est tour à tour incisive, percutante, voire dérangean

"Éclats d'être" d'Hippolyte Nori ou La puissance épique de la poésie

Image
    Sous la plume d'Hippolyte Nori, la poésie renaît, c'est une certitude, parce que le lecteur est happé par une force imaginaire incontrôlable, propulsé dans un univers qu'il ne connaît pas, bousculé dans le chaos d'une course folle. Épique.   Le recueil "Éclats d'être", présente 34 poèmes qui nous emmènent sur des chemins solitaires, à la rencontre d'un monde fabuleux dont la musique ancestrale resurgit de temps immémoriaux, plongeant ainsi le marcheur dans une féerie de couleurs, de sensations, de formes et de sonorités à la réalité sublimée, parfois inquiétante, sanglante. Dans ses balades saisonnières, le poète traque les stigmates laissés sur cette mystérieuse Nature, par un passé lointain et dont les balafres ne sont visibles qu'à son œil averti.   Alors, tout s'anime et l'on ne sait plus si notre âme est transportée dans un combat épique sur fond de paysage hostile ou si nous plongeons tout entier, en immersion totale, à la ma

JT du mercredi 15 décembre 2021

Image

JT du mercredi 15 décembre 2021

Image

Article du Dauphiné Libéré : 1er novembre 2021

Image
Lire